Jala Neti (l’irrigation nasale), un type de Neti, est l’une des 6 techniques de nettoyage du corps (Kriyas) établies par les Yogis dans le Hatha Yoga Pradeepika.

Les 6 techniques (Kriyas) sont :

  • Basti (Jala Basti et Shankaprakshalana)
  • Dhauti (Vastra dhauti et Vamana Dhauti
  • Kapalabhati
  • Nauli (ou Agnisara)
  • Neti (Jala Neti et Sutra Neti)
  • Trataka

Chaque Kriya se concentre sur une ou plusieurs parties du corps en particulier. Jala Neti est une technique de nettoyage yogique qui se concentre sur les narines, le conduit nasal et les zones liées à la cavité nasale.

En plus de drainer toutes les impuretés obstruant votre conduit nasal, cette technique yogique améliore la respiration et constitue une bonne préparation à la pratique du Pranayama.

Matériel nécessaire à la pratique de Jala Neti

Avant de commencer à pratiquer Jala Neti assurez-vous de réunir ces différents éléments :

Fleur de sel, 500 ml d’eau tiède, cuillère à café et Neti Pot (Lota)

1. Eau tiède

Jala signifie « eau », et c’est donc grâce à l’eau que le nettoyage s’opère durant ce Neti. Si possible utilisez de l’eau pure (je recommande l’utilisation de fontaine Berkey pour filtrer l’eau de la maison) ou distillée pour assurer un nettoyage approprié et éviter toute accumulation d’impuretés liées à l’eau dans la cavité nasale. Si vous n’avez pas de solution de filtrage et que vous avez de l’eau potable qui sort de votre robinet cela peut également faire l’affaire même si ce n’est pas optimum.

Il est important que l’eau soit à température ambiante, voir même un peu plus chaude. En effet les muscles nasaux absorbent moins facilement l’eau chaude que l’eau froide. De cette façon, aucune eau ne s’accumule dans les voies nasales.

Vérifiez la température de l’eau en versant une petite goutte sur votre main. Cela vous permettra de savoir rapidement si la température est approprié pour couler dans votre nez.

Idéalement l’eau devrait avoir la même température que vos larmes.

2. Sel

L’utilisation du sel dans l’eau rend la solution moins absorbable par les muscles de la cavité nasale. Idéalement vous utiliserez de la fleur de sel de guérande ou au moins du sel marin de bonne qualité. Il est important d’utiliser un sel qui se dissout rapidement dans l’eau et qui ne contient pas d’autres minéraux.

La solution doit être rendue isotonique, soit similaire à la tonicité du sang humain.

Une cuillère à café de sel pour 500 ml d’eau tiède est une dose adéquate pour le nettoyage des deux narines (250 ml de chaque côté).

3. Lota – Neti Pot

Lota ou Neti Pot est un instrument qui ressemble un peu à une théière, composé d’un réservoir prolongé d’un bras qui se termine de telle manière qu’il puisse se glisser facilement dans les narines.

Une fois que vous avez bien mélangé la solution saline et que le sel est complètement dissous dans l’eau, vous pouvez la verser dans le Neti Pot afin de suivre la procédure de Jala Neti. Il existe différentes sorte de Lota ou Neti Pot. Vous en trouverez de plusieurs contenance allant de 200ml à 500ml, en plastique ou en porcelaine et même en cuivre.

Les Lotas en porcelaine sont souvent très jolies et ont l’avantage de ne pas être en plastique mais elles ont aussi tendance à casser plus facilement. C’est pourquoi j’utilise personnellement une Lota de voyage en plastique de 250 ml. Je fais mon mélange dans un grand verre de 500 ml que je divise en deux (1 pour chaque narine).

Vous pouvez trouver ce matériel sur le site de Chin Mudra, il y a différentes tailles de Lota, en plastique et en porcelaine. Ils vendent même de la fleur de sel de Guérande de bonne qualité.

Déroulement de la pratique

Jala Neti se pratique en respectant les phases et les étapes décrites ci-dessous.

Astuce :

  • Dans tout le processus d’utilisation du Neti Pot , ouvrez la bouche pour respirer. Évitez la respiration nasale tout au long du processus d’utilisation du Neti Pot.
  • Si vous ne faites pas de jala neti au dessus d’un lavabo, utilisez un récipient au niveau du sol pour ne pas répandre l’eau s’écoulant du nez.

Phase 1 – Utilisation du Neti Pot

Etape 1

  1. Prenez un Neti Pot stérile et remplissez-le d’eau tiède.
  2. Penchez-vous vers l’avant à partir de la taille et inclinez la tête sur le côté à un angle de 45 degrés.
  3. Insérez correctement le bec verseur dans la narine supérieure. Pour éviter toute fuite, maintenez soigneusement le joint du bec à l’intérieur de la narine.

Étape 2

  1. Inclinez un peu le Neti Pot jusqu’à ce que l’eau commence à couler librement par le nez.
  2. Maintenez l’élévation du Neti Pot jusqu’à ce que la solution s’écoule complètement d’une narine à l’autre.

Étape 3

  1. Une fois que l’eau s’est complètement écoulée, retirez-le doucement de la narine et relevez la tête.
  2. Pour éliminer les gouttelettes d’eau des voies nasales, soufflez doucement à travers vos narines. Si cela ne suffit pas vous pouvez utiliser un mouchoir pour vous moucher.

Étape 4

  1. Après avoir soufflé, répétez les mêmes étapes avec la deuxième narine.

Si vous avez encore du mucus et un nez bouché, vous pouvez répéter toute la procédure.

Phase 2 – Séchage des narines

Après avoir drainé l’eau des deux narines, le séchage approprié du nez est nécessaire pour prévenir le froid ou l’infection dans les sinus ou les trompes d’Eustache de l’oreille.

  1. Tenez vous droit, inspirez par la bouche et expirez par le nez tout en vous penchant vers l’avant. Répétez cela dix fois.
  2. Effectuez la même chose avec une narine bouché, 10 fois de chaque coté.

Répétez jusqu’à ce que le nez soit bien séché.

Bienfaits de Jala Neti

  1. Jala Neti élimine toutes les impuretés et bactéries qui obstruent votre conduit nasal. Par conséquent, il élimine toutes les allergies liées au nez .
  2. Grâce à cette procédure de drainage simple, vous améliorez également votre odorat et réparez la membrane muqueuse.
  3. Les chances de contracter le virus du rhume (également appelé rhinovirus ) sont réduites grâce à l’eau tiède qui est utilisée pour traiter le conduit nasal.
  4. Tout le mucus excessif est évacué des narines, et donc des sinus, libérant le passage et facilitant la respiration. Très utile pour la pratique de Pranayama comme Nadi Shudi.
  5. L’irrigation nasale soulage directement la toux, le rhume, la grippe, l’asthme et la bronchite .
  6. Aide également à dégager le canal lacrymal et améliore la vision.
  7. Cette procédure protège vos oreilles des infections (acouphènes) et des irrégularités associées causées par des agents externes.
  8. Si vous vous voulez arrêter de fumer, essayez Jala Neti. C’est un moyen efficace de se débarrasser de la dépendance au tabac .
  9. L’effet de Neti sur l’esprit est également notable. Il peut éliminer les tensions, les dépressions et apporter de la clarté d’esprit.

Précautions nécessaires pour Jala Neti

1. Si de l’eau coule sur le visage

Il peut y avoir des défauts dans le pot ou son positionnement qui peuvent faire couler de l’eau sur le visage. Effectuer les étapes lentement et avec prudence est un moyen d’empêcher ce problème.
Maintenir le bon angle entre le pot et la tête est également utile. Avec la pratique vous finirez par trouver le bon ajustement.

2. Si de l’eau coule au fond de la gorge

Cela peut arriver si vous êtes nerveux ou trop pressé. Pour éviter cela, effectuez les étapes lentement, doucement en inclinant correctement la tête.

3. Évitez le blocage de l’eau

Si l’eau ne coule pas, vérifiez l’extrémité du cône pour voire si rien ne l’obstrue. Maintenant, inclinez à nouveau le pot et évitez les fuites.

4. Irritation nasale

Des polluants présents dans l’eau, un pot contaminé peuvent provoquer des picotements dans le nez. Rincez le pot correctement.

Pour éviter une irritation nasale excessive, utilisez de l’eau pure et la proportion appropriée de sel. Trop peu de sel et l’eau peut vous bruler le nez.

5. Les oreilles qui pop

La libération de la pression de la trompe d’Eustache lors de l’écoulement de l’eau à l’intérieur des narines peut entraîner une gêne dans les oreilles. Il n’est pas nécessaire d’avoir peur. C’est une réaction naturelle qui s’apaisera d’elle même.

6. Maux de tête

La peur et l’anxiété liées à la pratique de Jala neti peuvent entraîner des maux de tête. Cela s’arrête lorsque l’on s’habitue à la pratique.

7. Séchage des conduits nasaux

Une fois que vous avez effectué ce Kriya, maintenez l’hygiène en séchant correctement le nez. Les restes d’eau doivent être nettoyés en profondeur car cela pourrait entraîner des infections.

À quelle fréquence pratiquer Jala Neti ?

Vous pouvez pratiquer Jala Neti tous les jours et même plusieurs fois par jour si le besoin s’en fait sentir. En revanche si vous débutez dans la pratique, il est conseillé d’y aller doucement et d’augmenter d’un jour par semaine. 1 fois la première semaine, 2 fois la deuxième et ainsi de suite pour arriver à une pratique quotidienne au bout d’un mois et demi environ.

Pratiques associées à Jala Neti

  • Neti ou nettoyage nasal peut également être fait avec du lait. Il est alors un appelé Dhugdha Neti.
  • Il existe une autre pratique appelée Sutra Neti. Dans Sutra Neti, un cathéter est inséré dans le nez et retiré par la bouche. Le nettoyage se fait par va-et-vient du cathéter. Sutra Neti est une pratique avancée que l’on peut faire juste apres Jala Neti. Il est également possible d’enduire le cathéter d’huile de sésame ou de ghee pour lubrifier le conduit nasal.

Pin It on Pinterest

Share This