Incarnez votre vrai potentiel

L’Ayurveda est bien plus qu’une énième forme de médecine alternative populaire. C’est un système de guérison holistique pas comme les autres. Pensée depuis plus de cinq mille ans, la médecine ayurvédique nous apprend à voir le monde au travers des éléments – ou doshas – vata, pitta et kapha. Selon l’Ayurveda, tout le monde est né avec un mélange de ces trois doshas. La détermination de votre dosha primaire est la première étape vers la recherche de votre état optimal de santé naturelle équilibrée. Si vous ne connaissez pas votre propre type de corps ayurvédique, je vous encourage à faire le test de constitution ayurvédique.

Qu’est-ce que l’Ayurveda?

Le mot Sanskrit «Ayurveda» est composé de deux mots sanskrit, «ayuh» signifiant «vie» ou «longévité» et «veda» signifiant «science» ou «savoir sacré». La définition de l’Ayurveda se traduit donc grossièrement par «la science de la longévité» ou «la connaissance sacrée de la vie».

À sa racine, l’Ayurveda est une tradition et un mode de vie holistiques qui peuvent aider chacun de nous à revendiquer et à célébrer notre capacité de bien-être. L’Ayurveda peut nous aider pour:

  • Nous synchronisez avec notre vraie nature intérieure
  • Honorer et développer nos forces
  • Nous concentrer sur nos défis
  • Réorienter nos tendances préjudiciables
  • Maintenir notre équilibre face à l’adversité

En d’autres termes, l’Ayurveda ne consiste pas simplement à prendre une formule à base de plantes et à attendre les résultats. Au lieu de cela, l’Ayurveda vous encourage à participer activement à votre propre cheminement vers la guérison. Cela implique de découvrir votre relation avec les éléments et les combinaisons uniques qu’ils composent et que l’on nomme « doshas« . Tout d’abord, jetons un coup d’œil à l’arrière-plan de l’Ayurveda.

Ayurveda: un peu d’histoire

On pense que la pratique de l’Ayurveda en tant que médecine remonte à plus de cinq mille ans, pendant la période védique de l’Inde ancienne. Les premières références connues à l’Ayurveda et à sa science sœur, le Yoga , sont apparues dans des textes savants de l’époque appelés «les Vedas».

L’Ayurveda a connu une période de prospérité pendant que les textes védiques étaient enseignés et partagés, mais cela a été suivi par une lutte de près de mille ans pour rester pertinente dans le sillage des luttes politiques de l’Inde avec divers pays envahisseurs, notamment l’Empire britannique.  Malgré cela, ceux qui pratiquent l’ Ayurveda en marge de la société ont su garder vivante la tradition jusqu’à ce que l’ Inde aie enfin obtenu son indépendance en 1947. L’Ayurveda a ensuite doucement refait surface pour devenir un des systèmes majeurs de santé de l’Inde d’aujourd’hui.

Pendant le mouvement New Age du 20ème siècle, l’Ayurveda a commencé à se diriger vers l’ouest, aidé par la popularité croissante du yoga et du spiritisme oriental. En grande partie grâce aux enseignements de médecins et herboristes respectés comme les Drs. Vasant Lad, Deepak Chopra et David Frawley, l’Ayurveda a acquis une notoriété auprès d’une population croissante d’individus soucieux de leur santé.

Définition de la santé par l’Ayurveda

Le mot sanskrit pour la santé, svastha , décrit une interaction authentiquement harmonieuse de nombreuses parties dans le tout – de sorte que l’esprit, l’âme et les sens soient imprégnés d’un sens durable du Soi, du bien-être et même de la félicité. Atteindre cette qualité de vie peut sembler une noble ambition, surtout lorsque les êtres humains dans le monde entier sont traversés par le stress, l’anxiété et les maladies chroniques. Mais l’Ayurveda fournit un trésor d’outils élégants et perspicaces qui peuvent être utilisés pour évaluer le degré de déséquilibre (peu importe qu’il soit léger ou sévère), déterminer sa racine, et finalement, commencer à récupérer notre santé.

Principes ayurvédiques

Avant d’apprendre comment l’Ayurveda peut vous aider, vous devez d’abord apprendre à vous voir dans une perspective ayurvédique. La première étape consiste à comprendre certains principes ayurvédiques clés, des lunettes à travers lesquelles l’Ayurveda voit l’univers.

Ces bases de l’Ayurveda sont des outils fondamentaux pour:

  • Interpréter les lois de la nature
  • Identifier divers états de santé ou déséquilibre
  • Tracer la voie vers une amélioration du bien-être

L’examen de ces principes fondamentaux aidera également à illustrer ce qui fait de l’Ayurveda un art et une science intemporels.

Les cinq éléments

L’Ayurveda reconnaît cinq éléments comme les éléments constitutifs fondamentaux de la nature:

  • Ether (Espace)
  • Air
  • Feu
  • Eau
  • Terre

Chaque substance, chaque cellule contient l’ensemble de ces 5 éléments. Cela dit, dans une substance donnée, un ou deux éléments sont généralement prédominants par rapport aux autres.

1. L’Éther (Akasha)

Akasha est le premier élément du processus de l’évolution car il est décrit comme un élément omniprésent recouvrant le cosmos entier.

Il a une extension maximale. La non-résistance est son attribut spécifique. Lorsque nous frappons une substance solide, nous ressentons de la résistance, mais lorsque nous bougeons la main dans l’espace, nous ne ressentons aucune résistance.

Quelle que soit l’étendue d’un objet, ce sera son Akasha. Quel que soit l’espace occupé par une personne, un bâtiment, un pays, etc., ce sera leur Akasha respectif. Quelle que soit la limite d’une personne ou d’un objet, c’est aussi la limite de leur Akasha respectif.

Dans le corps humain, l’akasha est représenté par tous les espaces comme:

  • Les nombreux pores de la peau
  • L’espace à l’intérieur du corps
  • Les espaces alvéolaires et bronchiolaires
  • Les chambres du cœur
  • Canal alimentaire
  • Vaisseaux sanguins

2. L’Air (Vayu)

Nous avons de l’air tout autour de nous. Bien que nous ne puissions pas le voir, il peut être perçu par la sensation du toucher quand le vent souffle contre la peau. Et nous pouvons voir les effets de l’air à travers le mouvement des arbres, des ventilateurs et des moulins à vent.

Le mouvement et la vitesse sont des moyens par lesquels nous reconnaissons Vayu.

Akasha ou l’espace est le siège de Vayu. Vayu est responsable de tous les mouvements dans le cosmos. Ce n’est peut-être pas le même air que celui qui circule dans l’atmosphère terrestre, mais l’élément air lui-même peut prendre différentes formes pour contrôler les mouvements dans le cosmos dans son ensemble.

En raison de Vayu il y a la vibration dans le cosmos et dans le corps la même vibration à un niveau micro est responsable de la subsistance de la vie. Dans notre corps, il contrôle tout le mouvement au niveau physique (circulation du sang, expansion et recul de la cage thoracique, etc.) et aussi au niveau neuropsychique (le processus de la pensée, déplacement de l’influx nerveux etc.).

Toute créativité, que ce soit la germination d’une graine ou la croissance d’un fœtus à la régénération des cellules, aux idées créatives, tout n’est possible qu’à travers Vayu.

3. Le Feu (Agni)

Agni transforme et métamorphose tout dans l’univers. L’Agni est présent dans chaque particule et dans chaque cellule de notre corps. Le même agni est présent dans chaque particule du cosmos et se manifeste sous différentes formes telles que la luminosité des étoiles, l’électricité dans les nuages ​​ou le feu du bois.

La chaleur, la combustion et la transformation sont les principaux attributs d’Agni.

Dans notre corps, Agni donne de la chaleur et de l’éclat, en brûlant la nourriture consommée et en transformant le «jus de nourriture» formé par le processus de digestion en précurseurs subtils essentiels pour la nourriture et la croissance de divers tissus de notre corps.

Au niveau mental, Agni transforme les stimuli reçus des sens en connaissances et pensées.

4. L’Eau (Jala)

L’élément eau a la propriété inhérente de la cohésion. L’eau que nous voyons est composée de tous les cinq éléments avec la dominance de l’élément Eau. Dans le cosmos, l’élément Eau est responsable de l’équilibre de l’élément Feu. Si bien que l’univers est visualisé comme une combinaison d’Agni (feu) et de Soma (Eau).

La fluidité et la cohésion et la froideur sont la marque de fabrique de l’élément Eau.

Comme dans le cosmos, l’élément Eau équilibre l’Agni dans notre corps, il est responsable du maintien de la fluidité de divers composants importants du corps et il est responsable de la cohésion de divers tissus dans notre corps.

Au niveau mental, il est responsable des sentiments d’amour et d’affection qui «tiennent» une famille ensemble.

5. La Terre (Prithivi)

La propriété inhérente la plus importante de l’élément Terre est de donner de la substance. Comme je l’ai décrit dans le cas de l’eau, la terre que nous habitons ne représente pas l’élément Terre. Dans le cosmos, l’élément Terre est responsable de donner à la matière la capacité d’être perçue, d’exister, de rester immobile dans les dimensions du temps et de l’espace. Lorsque cette matière vient sous la force gravitationnelle, il en résulte un poids.

Donc, dans notre corps, tout ce qui est substantif, lourd, stable et immobile est représenté principalement par l’élément de la terre – par exemple, nos os.

En raison de ses propriétés inhérentes, l’élément Terre dans notre corps donne un ancrage ou la «capacité de rétention».

Les 20 qualités

L’Ayurveda identifie également vingt qualités (les gunas ) qui peuvent être utilisées pour décrire chaque substance ou expérience. Ces qualités sont organisées dans les dix paires d’opposés suivantes:

LourdLéger
Lent (terne, fade)Rapide (Tranchant, Pénétrant)
FroidChaud
HuileuxSec
LisseRugueux
DenseLiquide
Doux (Moelleux)Dur
Stable (Static)Mobile
GrossierSubtil
OpaqueClair

Les gunas sont essentiels pour comprendre le principe ayurvédique selon lequel le semblable augmente le semblable et les contraires s’équilibrent. Par exemple, une personne de nature particulièrement froide, vivant dans un climat froid, en plein hiver, est susceptible de connaître une aggravation de la qualité du froid. Le remède? Réchauffez avec des aliments chauds, des boissons chaudes, des épices chauffantes, des bains apaisants, des vêtements chauds et confortables et, si possible, une abondance d’expériences réconfortantes.

Les 3 doshas

Puis il y a les trois doshas (humeurs corporelles): vata , pitta et kapha . Chacun d’eux incarne une combinaison particulière d’éléments et de qualités pour créer une entité fonctionnelle – une force énergétique de la nature. Les doshas, ​​ou une combinaison d’entre eux, peuvent être identifiés dans diverses saisons, climats, paysages, activités, plantes et animaux. Dans le contexte de notre corps, les trois doshas sont nécessaires pour faciliter les fonctions physiologiques importantes.

DoshasÉléments
VataAir + Ether
PittaFeu + Eau
KaphaTerre + Eau

Les trois doshas sont présents en chacun de nous, mais le rapport entre eux varie beaucoup d’une personne à l’autre. J’y reviendrais dans un instant, mais d’abord, voici un aperçu de la nature essentielle de chaque dosha.

Vata

  • Énergie : Vata est l’énergie de l’air et de l’éther, le mouvement et l’impulsion, la créativité et la connexion.
  • Qualités (gunas) : Sec, léger, froid, rugueux, subtil, mobile, clair
  • Dans le corps : Ce dosha régit la respiration, la pulsation du cœur, le mouvement musculaire en général, les impulsions nerveuses, la perception sensorielle, la communication et notre capacité à expérimenter la flexibilité, la joie et la conscience expansive.
  • En excès, Vata peut causer la peur, l’anxiété, la constriction physique et émotionnelle, la non-coordination, la mauvaise circulation, la constipation, la peau sèche, les fissures articulaires, l’émaciation, l’insomnie, les secousses et autres mouvements anormaux.

Pitta

  • Énergie : Pitta est l’énergie du feu et de l’eau, de la digestion et de la transformation.
  • Qualités (gunas) : Chaud, rapide (pénétrant), léger, liquide, lisse, huileux
  • Dans le corps : Ce dosha gouverne l’appétit, la digestion, l’absorption, l’assimilation, l’intelligence, le charisme, le courage et l’ambition.
  • En excès, Pitta peut provoquer la colère, la jalousie, l’inflammation, la chaleur excessive, les brûlures d’estomac, les selles molles, les migraines, les éruptions cutanées, les ecchymoses, les troubles hémorragiques, la faim aiguë, un métabolisme hyperactif et des difficultés à dormir.

Kapha

  • Énergie : Kapha est l’énergie de l’eau et de la terre, de la structure et de la cohésion, de l’ancrage et de la stabilité.
  • Qualités (gunas) : Lourd, lent, froid, huileux, doux, dense, lisse, stable, grossier
  • Dans le corps : Ce dosha régit la nourriture, la croissance, la lubrification, la régénération, l’équilibre hydrique, la régulation de la graisse, la force, l’endurance, la mémoire et notre capacité à ressentir de la compassion et du contentement.
  • En excès, kapha peut provoquer l’attachement, la cupidité, la résistance au changement, le manque de motivation, la lourdeur de l’esprit et du corps, le sommeil excessif, la dépression, un métabolisme léthargique, la congestion, la rétention d’eau et la formation de masses comme les tumeurs.

Chacun de nous a une combinaison bien particulière de ces trois doshas dans son corps à un moment donné. Il existe une combinaison de doshas avec lesquels nous sommes nés, appelés notre constitution de naissance, type de corps ayurvédique ou prakriti en sanskrit. Nous avons également un état déséquilibré (vikriti) qui représente les doshas qui sont trop élevés dans notre corps à un moment donné. Si les doshas s’accumulent au-delà des limites saines (celles déterminées par notre constitution de naissance ou Prakriti), elles peuvent faire des ravages sur notre santé.

Les 8 composantes de l’Ayurveda

Le système de médecine ayurvédique peut être divisé en huit composantes ou branches. Ceci est collectivement connu sous le nom d’ Ashtang Ayurveda – ashtang signifie huit membres ou parties. Ashtang Ayurveda comprend les éléments suivants:

1. Kaya Chikitsa – Médecine générale

Kaya chikitsa est l’approche holistique de la médecine, qui est utile dans le traitement de tout le corps. Il est généralement utilisé pour traiter les maladies liées aux problèmes métaboliques du corps. Kaya chikitsa est utilisé pour traiter les problèmes de santé généraux tels que la toux ou la fièvre.

2. Bala Chikitsa – Pédiatrie

Bala chikitsa concerne le traitement des enfants, des bébés et des femmes enceintes. Il comprend des informations sur les maladies et infections courantes chez les enfants, ainsi que les causes et les traitements du lait maternel inadéquat chez les nouvelles mères.

3. Graha Chikitsa – Psychiatrie

Graha chikitsa se rapporte à l’étude des afflictions mentales qui seraient causées par les mauvais esprits. Il traite de la folie, de l’épilepsie et des maladies psychosomatiques, mais cette branche de la médecine n’est pas très courante dans le monde moderne.

4. Shalakya Tantra – Oto-rhino-laryngologie

Shalakya tantra traite des conditions qui affectent les oreilles, le nez et la gorge. Les textes médicaux énumèrent divers remèdes naturels pour des problèmes simples tels que le cérumen excessif et les ulcères de la bouche, mais ils décrivent également les chirurgies pour traiter des problèmes plus complexes.

5. Shalya Tantra -Chirurgie

Shalya tantra traite des procédures chirurgicales, en particulier pour l’élimination des corps étrangers ou des excroissances. Il décrit les techniques chirurgicales utilisées pour traiter la cataracte, les calculs rénaux et les hémorroïdes.

6. Agada Tantra – Toxicologie

Agada tantra est la branche de l’Ayurveda qui étudie les effets et les traitements des toxines et des poisons. Il couvre les toxines présentes dans les plantes et les animaux, ainsi que la toxicité de certains minéraux. Agada tantra fournit également une liste d’aliments qui ne peuvent pas être consommés ensemble car ils peuvent produire des toxines lorsqu’ils entrent en contact les uns avec les autres.

7. Rasayana Tantra – gérontologie

Rasayana tantra traite du processus de vieillissement et des méthodes de rajeunissement. Il couvre les différents problèmes liés au vieillissement, ainsi que les méthodes pour améliorer l’immunité, renforcer la mémoire et ralentir le processus de vieillissement.

8. Vajjikaran Chikitsa – dysfonction sexuelle et virilité)

Le vajjikaran chikitsa traite des dysfonctionnements sexuels courants tels que l’éjaculation précoce, la dysfonction érectile et l’infertilité. Il couvre également les aphrodisiaques et les méthodes pour améliorer la santé de la descendance de l’individu. Les traitements comprennent généralement des modifications de l’alimentation et du mode de vie, diverses techniques de nettoyage et des préparations à base de plantes.

La différence entre la constitution de naissance ‘Prakriti’ et les déséquilibres ‘Vikriti’ ou constitution aquise.

Connaître à la fois votre constitution ayurvédique et votre état d’équilibre actuel est incroyablement utile. Cette connaissance vous permettra d’ajuster les éléments les plus élémentaires de votre journée – comme la façon dont vous vous entraînez ou quand vous mangez – pour mieux soutenir votre bien-être général. Cependant, il existe des différences clés entre les doshas qui composent votre constitution et les doshas qui peuvent être déséquilibrés en vous.

Comprendre les constitutions

Comme mentionné précédemment, votre constitution, prakriti ou type de corps ayurvédique, est établie en vous lors de la conception et reste constante tout au long de votre vie. Elle représente votre état naturel d’équilibre et votre plan pour une santé parfaite.

L’Ayurveda reconnaît sept types constitutionnels de base:

  • Vata : Une plus grande quantité de vata, des quantités moindres de pitta et de kapha.
  • Pitta : Une plus grande quantité de pitta, des quantités moindres de vata et de kapha.
  • Kapha : une plus grande quantité de kapha, des quantités moindres de vata et de pitta.
  • Vata-Pitta (ou Pitta-Vata) : une plus grande quantité de vata et de pitta, une quantité moindre de kapha.
  • Pitta-Kapha (ou Kapha-Pitta) : une plus grande quantité de pitta et de kapha, une quantité moindre de vata.
  • Kapha-Vata (ou Vata-Kapha) : une plus grande quantité de vata et de kapha, une quantité moindre de pitta.
  • Tridoshique (ou Vata-Pitta-Kapha) : quantités égales des trois doshas dans le corps.

Votre constitution influence votre physiologie, vos goûts et dégoûts, vos tendances et habitudes, votre caractère mental et émotionnel, et vos vulnérabilités face au déséquilibre et à la maladie. Par conséquent, apprendre à gérer votre constitution peut être vraiment instructif.

Comprendre les déséquilibres

Découvrir votre état d’équilibre actuel vous montrera le niveau actuel des doshas dans votre système. Contrairement à la constitution de naissance, l’état actuel de l’ équilibre  change au fil du temps alors que nous changeons de climat et de saison, et  que nous traversons les différentes étapes de la vie.

  • Un déséquilibre vata se produit lorsque vata est en excès. Cela peut provoquer de la peur, de l’anxiété, une constriction physique et émotionnelle, un non-fondement, une mauvaise circulation, une constipation, une peau sèche, des fissures articulaires, une émaciation, de l’insomnie, des contractions, des tremblements et d’autres mouvements anormaux.
  • Un déséquilibre de pitta se produit lorsque le pitta est en excès. Cela peut provoquer de la colère, de la jalousie, de l’inflammation, une chaleur excessive, des brûlures d’estomac, des selles molles, des migraines, des éruptions cutanées, des ecchymoses, des troubles de la coagulation, une forte faim, un métabolisme hyperactif et des difficultés à dormir.
  • Un déséquilibre kapha se produit lorsque le kapha est en excès. Cela peut provoquer l’attachement, la cupidité, la résistance au changement, le manque de motivation, la lourdeur dans l’esprit et le corps, un sommeil excessif, la dépression, un métabolisme lent, la congestion, la rétention d’eau, le durcissement des artères et la formation de masses et de tumeurs.
  • Il est également possible que plus d’un dosha soit déséquilibré à un moment donné ou que les trois doshas soient déséquilibrés.

Comme mentionné précédemment, l’Ayurveda enseigne que le semblable augmente le semblable et que l’opposés équilibre. (Voir le tableau des  vingt qualités ci-dessus.) Par exemple, disons que votre pitta est aggravé. Ces derniers temps vous avez tendances à réagir au quart de tour, vous êtes trop critique et avez une certaine acidité dans votre tube digestif. Avec quelles qualités devez-vous interagir pour trouver l’équilibre?

  1. Qualités chaudes, nettes, légères, liquides, étalées et huileuses.
  2. Qualités fraîches, lentes, lourdes, denses, stables et sèches.

Si vous avez dit «2», vous apprenez vite! Lorsque nous savons quelles qualités particulières sont aggravées, nous pouvons être encore plus précis dans nos stratégies de traitement, en trouvant des pratiques spécifiques pour incorporer les qualités opposées nécessaires dans nos vies pour trouver l’équilibre.

Alors sur quel dosha je dois me concentrer pour retrouver l’équilibre ?

Vous l’aurez compris la constitution de naissance est une chose importante à connaitre, c’est l’état d’équilibre que l’on souhaite stabiliser; ou rétablir. En effet la plupart d’entre nous ont au moins un dosha déséquilibré. Donc, aujourd’hui le plus important est d’établir quels doshas vous devez pacifier pour revenir à cet état d’équilibre. Cela peut vous aider à identifier les stratégies de traitement les plus efficaces pour votre situation particulière.

Evidement il y a certaines pratiques universelles en Ayurveda qui sont généralement considérées comme bénéfiques pour nous tous, indépendamment de la constitution ou de l’état actuel de l’équilibre. Mais si vous ne suivez que des principes généraux, vous limiterez inévitablement la capacité extraordinaire de l’Ayurveda à vous soutenir spécifiquement et à changer votre vie.

Avantages de la médecine ayurvédique

La beauté de l’approche ayurvédique est qu’elle est aussi élégante et intuitive pour le novice que pour le praticien chevronné. Pour ceux qui sont relativement nouveaux sur le chemin de l’Ayurveda, la tradition offre un chemin clair vers un bien-être et une vitalité améliorés. Le même ensemble de principes guide le praticien ayurvédique qualifié dans la direction de remèdes puissants vers des organes, des tissus et des canaux spécifiques à travers les corps physiques et énergétiques.

Au cœur de l’approche ayurvédique du bien-être se trouve l’idée que le semblable augmente et que les opposés s’équilibrent. Donc, que nous essayions d’atténuer les effets de certaines vulnérabilités innées ou que nous essayions de corriger un déséquilibre actif, nous pouvons appliquer l’énergie des contraires afin d’orienter notre corps dans la bonne direction. Les vingt qualités mentionnées ci-dessus fournissent l’illustration la plus simple du fonctionnement du concept, et leur regroupement en dix paires d’opposés permet une compréhension assez intuitive de la façon dont cette sagesse peut être appliquée en termes pratiques.

Au-delà de ses racines traditionnelles, il existe de nombreuses autres raisons pour lesquelles vous pourriez être intéressé à explorer un mode de vie ayurvédique. Maintenant que vous vous êtes familiarisé avec certains des principes de base de l’Ayurveda, explorons quelques avantages pratiques que l’Ayurveda peut offrir.

8 avantages pour la santé de l’Ayurveda

L’intégration de l’Ayurveda dans votre vie peut être extrêmement bénéfique pour votre sentiment général de bien-être, mais quels sont les problèmes spécifiques avec lesquels il peut vous aider? Explorons huit domaines distincts dans lesquels l’Ayurveda peut améliorer votre santé:

1. Prévention

La pratique traditionnelle de l’Ayurveda est utilisée pour traiter la cause par opposition au symptôme. Il est donc considéré comme étant de nature plus préventive que de nombreuses autres formes de médecine. L’Ayurveda peut vous montrer comment soutenir votre système immunitaire et minimiser le stress qui mène souvent à des déséquilibres et à des maladies, en allant à la racine du problème.

2. Routine quotidienne

L’apprentissage de l’Ayurveda peut vous aider à établir une dinacharya, ou une routine quotidienne, pour vous aider à vous sentir enraciné, stable et prêt à commencer chaque journée. Votre routine quotidienne pourrait impliquer de nettoyer votre langue au réveil, de pratiquer quotidiennement du yoga ou de la méditation et d’apaiser périodiquement votre système avec un massage à l’huile relaxante.

3. Régime ayurvédique et combinaison d’aliments

L’Ayurveda a de nombreux régimes et aliments combinant des suggestions pour aider à maximiser l’ agni , ou feu digestif . En savoir plus sur votre constitution et votre état d’équilibre vous aidera à déterminer les choix alimentaires qui vous conviennent.

4. Exercice: Ayurveda et Yoga

Certaines asanas peuvent avoir un effet rafraîchissant ou chauffant sur le corps. L’apprentissage des postures de yoga dans une perspective ayurvédique est utile pour déterminer quelles postures vous apporteraient un bien-être optimal.

5. Soutien à base de plantes ayurvédiques

L’Ayurveda possède de nombreuses perspectives sur le monde de la phytothérapie. Bien que je vous encourage vivement à contacter un praticien pour obtenir des conseils supplémentaires, en savoir plus sur l’Ayurveda peut vous aider à en savoir plus sur les herbes ayurvédiques, ainsi que sur la méthode de prise des herbes qui vous convient .

6. Ayurveda pour l’énergie et la vitalité

L’approche de l’Ayurveda en matière d’énergie et de vitalité est multiforme, avec un accent particulier sur la santé surrénalienne. En soutenant vos glandes surrénales et en trouvant des sources naturelles d’énergie, vous pouvez rester actif et faire ce que vous aimez sans vous épuiser.

7. Ayurveda pour la beauté

La perspective ayurvédique sur la beauté se concentre sur l’être tout entier, le corps et l’esprit. L’Ayurveda a des conseils pour de beaux cheveux, une peau lisse et plus encore. Son approche holistique vous fera vous sentir beau de l’intérieur.

8. Ayurveda pour dormir

Un nombre surprenant de défis de la vie sont causés par un sommeil déséquilibré. Que vous ayez besoin de dormir plus ou moins , les méthodes ayurvédiques peuvent vous aider à améliorer vos heures de sommeil en vous aidant à vous coucher paisiblement et régulièrement.

Trouvez votre équilibre

L’Ayurveda considère les aspects physiques, mentaux et émotionnels des êtres humains comme une seule unité qui est influencée par la combinaison d’éléments dans nos systèmes. Un déséquilibre dans les éléments provoque le blocage des srotas (les canaux dans le corps qui transportent les fluides et l’énergie), ce qui conduit à la maladie. L’une des principales méthodes de traitement et de prévention des maladies consiste à nettoyer ces srotas , généralement par swedna (fomentation) et la massothérapie. 

Les médecins ayurvédiques soulignent que ces traitements n’auront pas d’effet permanent si l’individu ne suit pas un mode de vie équilibré qui consiste en une alimentation saine, des exercices réguliers (le yoga par exemple) et une méditation quotidienne. Pour trouver l’équilibre parfait dans la vie, vous devez identifier et comprendre votre type de constitution ou prakriti et apporter des modifications en conséquence. 

Ce n’est pas toujours évident d’établir clairement sa constitution de naissance à l’aide d’un simple questionnaire. En effet, il arrive bien souvent que l’on ne se voit pas tel que l’on est; ou bien que l’on réponde aux questions en ne tenant compte que de notre état actuel, ce qui fera ressortir notre déséquilibre au lieux de notre constitution de naissance.

C’est pourquoi je vous conseille vivement de rencontrer au mieux un Vaidya (médecin ayurédique) ou au moins un praticien ayuvédique. Le pratitien expérimenté procèdera à la prise de votre pouls ayurvédique afin de déterminé avec justesse quelle est votre constitution et quels sont vos déséquilibres.

Pin It on Pinterest

Share This